Franck Ezan Ivorian, 1994

Franck Ezan explore la complexité de l'être humain tant du point de vue psychologique que physiologique. C'est dans son histoire personnelle qu'il puise le questionnement nécessaire à son travail de création. Une histoire intime, empreinte d'expériences liées à une enfance aussi tourmentée qu'heureuse.  

Né à Abidjan (Côte d'Ivoire) en 1994, Franck grandit en orphelinat avec son frère jumeau, lui aussi artiste plasticien.  Après cinq années à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts d'Abidjan, il sort diplômé d'un Master 2 en peinture en 2019 

Son rapport aux autres, ses tourments profonds et surtout sa relation avec son frère, son véritable double en apparence, constitueront les éléments à l'origine des choix qui ont tracé son cheminement et qui influencent sa démarche artistique. Il dessine des personnages d’apparence spectrale un peu perdus dans un univers d’images et de symboles et les recouvre de lignes en forme d’empreintes digitales, les seuls signes qui le différencient de son frère jumeau.  Il en sculpte les visages dans une matière translucide sans pour autant en préciser les traits. Mais l’aspect physique a-t-il une réelle importance ?

Ezan souhaite réinventer le monde à sa façon, le sublimer. Il créé un univers enchanté, ou la générosité des couleurs et des formes empruntent un chemin singulier et confèrent leur caractère poétique à ses œuvres. Selon ses propres termes, son travail « a vocation à sublimer, à ré-enchanter un monde anesthésié par le doute et épouvanté par la différence ».

Patiemment, il  développe un travail de recherche plastique et jette les prémices d’une démarche qu'il enrichit et perfectionne au fil des projets.