DENSITE: OBOU GBAI & RODRIGUE OBODJE

21 Juin - 21 Septembre 2019
Présentation

Dans le cadre de son exposition d’été, la galerie LouiSimone Guirandou réunit deux jeunes plasticiens ivoiriens : Obou & Obodjé.

Tous deux ont fréquenté le Collège Moderne du Plateau à Abidjan (Côte d'Ivoire). Obou entrera ensuite à l’INSAAC où il soutiendra son diplôme de fin d’étude sous la direction de Pascal Konan.  Alors que parallèlement à des études de comptabilité, Obodjé s’exercera à la pratique artistique de façon totalement autodidacte. 

Ils se retrouvent pour nous faire partager leur vision très personnelle du monde où ils vivent et de la ville où ils résident : Abidjan.  Tous deux ont été marqués par la crise post-électorale de 2011, chacun en ayant cependant conservé des traces différentes. Obou est resté dans son quartier de Locodjro-Jerusalem puis de Niangon où il a vécu l’insécurité et s’est immergé dans la congestion urbaine ordinaire, pendant qu’Obodjé se réfugiait dans son village natal pour un séjour prolongé devenu initiation par les différentes rencontres et expériences vécues.

Pour cette exposition, Obou témoigne de la densité de la foule, de la saturation du bâti et de la congestion urbaine si évocatrice de nos métropoles continentales. Dans une étonnante symétrie, Obodjé nous invite à entrer en forêt, pareillement dense et saturée par la présence d'innombrables esprits qu’il évoque. Ville et forêt se font écho dans cette opacité fourmillante, cité et forêt deviennent danse, la densité devient vie.

 

Amédé Mulin

Œuvres
Obou Gbai, Full foule 5, 2019